mardi 7 février 2017

BLLLLLAAARGH quoi, le micro est allumé?

Coucouuuu. Y a encore des gens ici? Great.

Comme annoncé (il y a 14 mois...), je vais essayer de poster à nouveau du contenu sur ce blog.

Vœu pieux? Presque! car cette fois, je ne me contente pas de l'annoncer, je le fais! Pour de vrai! (#ShadneyPresident2017).

On va donc commencer par un mini-tutoriel, un peu comme la dernière note vraiment constructive de ce blog (putain... 4 ans...).

En ce qui concerne le logiciel, rien n'a changé, je suis toujours sur Easy Paint Tool SAI. Avec toutefois quelques peaufinages concernant les réglages des divers brushes dont je taierai l'exactitude. Parce qu'un magicien ne révèle jamais ses secrets. Non, en fait, c'est juste parce que je n'ai pas les bons réglages sur l'ordi avec lequel je rédige cette note de blog. Sinon c'eut été avec joie :D

On va donc commencer par le crayonné. Bon, là encore, je vous le balance déjà tout cuit, parce que je ne pense jamais à me photographier pendant que je dessine sur papier. Donc pour la base, un petit dessin qui date (déjà) de 2015, mais que je n'ai colorisé que récemment.

Shadney elfe boobs warcraft Sylvanas Tyrande
 
On va se focaliser sur le personnage de gauche, Sylvanas, d'une parce que deux persos en même temps c'est fastidieux, et de deux, bin parce que là encore je n'ai fait le step by step de la couleur que pour elle. Alors que je tiens à rappeler que non, je n'ai toujours pas rejoint la Horde. Parce que ça pue, comme faction. Littéralement hein. Entre les vaches, les trolls, les orcs et les cadavres, quand ça lache une caisse à Ogrimmar, la couche d'Ozone laisse passer un nouveau bataillon de la Légion. Mais passons.
 
Sylvanas, donc, à qui on va rajouter des jambes, sinon tout cela ne tiendrait pas debout *baduum tsss* 
 
 

...On la sent la Cintiq là, hein?

Oui, c'est vraiment un up notable depuis le dernier tutorial. Entre temps j'ai aussi expérimenté le line tout à la souris, et comment dire... C'est pas mal, mais c'est LONG.

Une petite précision d'ailleurs, valable uniquement si vous dessinez à la tablette. Pour ce qui est du line et des effets d'ombre sur la colo (voir plus bas), j'ai réglé le "smoothing" de mon trait en S-6 (ou S-7). C'est une option fort utile qui vous permet "d'arrondir" vos traits. Si vous avez un peu la tremblotte (comme moi) ou que vous avez pas mal d'objets ronds (oui, je sais, "les boobs") à faire, ce petit réglage va vous changer la vie. La contrepartie de ce réglage est que le trait se dessine avec un très léger lag (en S-7 surtout). C'est un coup à prendre, mais une fois acquis, je n'arrive plus à m'en passer, personnellement.

Bref, on passe aux aplats.



 
Rappelez vous : un calque = une couleur. ça sera d'autant plus radical pour les ombres, et éclairages, plus tard. A noter que cette technique ne vaut que si vous conservez un line bien distinct. si vous cherchez plutôt un rendu de type peinture, il vaut mieux tout mettre sur un seul et même calque (ou 2 voire 3 max, pour gérer les ombres). Mais je ne maitrise (pas encore, à mon grand regret) cette méthode.
 
Pour le remplissage, paradoxalement, je n'utilise pas la cintiq et reste à la souris. Car j'ai l'impression que souvent au moment du remplissage, ce n'est pas net à la tablette. Airbrush de taille 4 minimum pour faire le contour, et bucket avec 237 de color difference pour le remplissage.
 
Maintenant on refait la même, pour les zones d'ombres, mais au stylet, et sur des calques à part ("agraffés" par "Layer Clip" à chaque calque inférieur correspondant). On pourra jouer plus tard sur l'opacité de ces calques la pour une impression de "fondu" plus agréable. C'est pourquoi de base, ces couleurs se veulent plus sombres que ce que ça rendra sur le résultat final.
 

 
Ne reste plus qu'à utiliser le "Blur" (désolé pour tous ces noms en anglais au passage, mais j'ai une version de SAI pas FR) avec une densité assez faible (aux alentours de 30% si vous y allez à la souris, 50% avec la tablette) à certains endroits (pas partout, sinon ça serait lisse et dégueulasse)...

 
...et rajouter quelques reflets sur un dernier calque (généralement vous le placerez juste en dessous de celui qui contient le line), ainsi qu'un fond pour faire encore plus kikoo. Servez frais.
 
(vous pouvez aussi rajouter des effets de texture -ici les parties violettes de l'armure- pour un meilleur rendu. Il est assez facile d'entre trouver sur Internet, ainsi que divers tutoriaux pour les installer. Quoi? Si je peux le faire maintenant et ici? ...Non. J'ai pas envie.)
 

 
 
Et voila.
 
(ceci est la phrase de fin de billet la plus pathétique au monde, vous noterez.)

mercredi 2 décembre 2015

1104 jours plus tard...

3 ans et 9 jours. Ca fait un bail, non?

De l'eau a coulé sous les ponts, certaines choses ont changé à jamais. J'avoue qu'avec du recul je ne l'aurais jamais imaginé.

L'occasion de remettre (un peu) à niveau ce blog, en faisant un peu le ménage dessus. Le travail n'est pas encore terminé, je vais faire ça progressivement.

Comme l'ensemble de mes actualités de dessin était posté sur ma page Facebook, j'ai un peu délaissé ce support. On va réparer ça. ;)

A très bientôt. :D

vendredi 23 novembre 2012

The strawberry and the junior.

Salut, c'est re-moi. Surprenant hein? Ouais, moi-même je m'étonne.

Aujourd'hui, nous allons voir comment retravailler en profondeur une Shéris. Les deux qui rigolent au fond, vous sortez.

Commençons par le Line. Bon, je n'ai pas de conseils concrets à donner pour ça. Je me suis cependant basé sur la coupe de cheveux d'un personnage de Freezing (un manga avec des filles à gros seins qui adore se désapper en se tapant dessus) qui correspondait assez bien à Shéris. La coupe hein, pas le personnage. (Quoique... pour ceux qui connaissent, il s'agit de Cléo Brand, la n°5 de West Genetics. Bref, passons)




Ensuite on passe aux aplats. Shéris à les cheveux noirs, je vais en chier. Car il faut trouver un noir qui permette de voir les traits du line, tout en ne faisant pas trop "gris".


 
On passe aux ombres basiques. J'ai un peu éclairci la couleur peau de base, la trouvant trop foncée.
 


Alors attention, pour ce qui va suivre... Comment dire. En fait, oubliez les deux dessins précédents XD.

Je suis en réalité reparti de zéro, en voulant un peu faire des tests pour la colo. J'ai revu ma palette de base, et me suis axé sur le jeu de couleurs de cette image ( http://sphotos-a.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/579004_10151171657464849_400607517_n.jpg ) pour la peau. Je trouvais le rendu super beau, et même si je n'avais pas trop l'espoir de faire aussi bien, le tenter ne me coûterait rien. Au pire, je reprendrais l'ancienne sauvegarde.


Après lissage et léger "réchauffage" des couleurs... Saturation en hausse, et "Hue" (je sais pas comment le traduire... si vous êtes sur SAI, vous savez de quoi je parle... Je crois) -4/5. Et là, petit moment d'autosatisfaction. C'était une BONNE idée.


Forcément, après ça, fallait que je fasse un peu de caca. Certains aimeront (l'initiative de base, pas le caca, rhoooo...), d'autres (dont la principale intéressée) n'accrocheront pas à ses lèvres écarlates. Par contre les yeux améthystes (Et je fucke l'orthographe si ça s'écrit pas comme ça)...


Et enfin, la partie que j'ai trouvé la plus chiante (et qui donc est la moins réussie) : les cheveux. Alors, il faut savoir que je râle souvent pour les cheveux. Notamment sur les mauves d'Ankisum ou de Mila. Mais je râle "bon enfant", car j'aime bien les faire. Mais alors là... Les cheveux NOIRS... c'est juste ignoble. En fait, vous l'avez remarqué, j'utilise toujours un jeu de 3 couleurs pour chaque zone. La peau, les lèvres, même la fraise! Mais 3 couches de noir les unes sur les autres (sans connotation sexuelle, plz)... j'peux pas. J'ai craqué au bout de la seconde. Petits reflets en prime.
 
 

Ce sont peut être ces reflets qui "cassent" un peu tout. Ils donnent un aspect résolument manga (c'est le but, à la base...) au reste de la colo qui n'est plus trop dans ce domaine. Bref, tant pis, au pire je retravaillerai ça un jour pour combler un manque flagrant d'inspiration...

Du coup, ajout de fond, changement de couleur de lèvres, tamisassions (ça se dit?) du fond, servez chaud.


En bonus track, la version Nelfette, avec une noreille entièrement dessinée à la souris. Hop.


Et voila. Une sexy Sheris avec, comme le requiert le cahier des charges, pas trop de boobs TT_TT

Allez, je me rattraperai au prochain, qui sait... ;p